Sie sind hier

Débat sur le logement : les nombreuses petites pièces d’un puzzle

Actualités

« L’actuel gouvernement a mis en place une série de mesures, qui facilitent la recherche de logements abordables pour beaucoup de personnes au Luxembourg. Si de telles mesures avaient été prises il y a trente ans, nous serions confrontés à l’heure actuelle à moins de problèmes », souligne Max Hahn. « Je pense par exemple, au contrat de terrain constructible, une initiative demandée de longue date par le DP, qui aurait supprimé la spéculation sur les terrains non construits et évité la naissance de terrains vagues ».
Le ministre Marc Hansen rappelle également les nombreux projets que le gouvernement a déjà mis en œuvre en matière de politique du logement : de la réforme fiscale concernant l’allocation au logement jusqu’aux grands projets relatifs aux anciennes friches industrielles.

Pour le DP, il est clair que l'offre de logements doit être fortement mise en avant et comprendre également l’utilisation des terrains constructibles déjà situés dans le périmètre. Expropriations et taxe sur les terrains inoccupés ne sont, pour le DP, que de belles idées qui sonnent bien mais qui, sur le terrain, ne tiennent pas leurs promesses. « Je tiens à clairement dire qu’avec le DP, il n’y aura pas de politique du logement en vertu de laquelle les citoyens devraient craindre d’être destitués des terrains, qu'ils ont conservé afin que leurs enfants et petits-enfants puissent un jour construire dessus », précise Max Hahn.

« Nous, au DP, voulons privilégier l'approche de la carotte et non celle du bâton », souligne Max Hahn. Il a suggéré l'idée que l'Etat devrait louer des terrains à des particuliers pour une certaine durée afin de construire. Après un certain temps (par exemple, après 30 ans), le propriétaire a alors le choix de continuer à louer à l’Etat ou de restituer le terrain dans son état d'origine.

Les procédures ont également été un sujet de discussion à la Chambre. Marc Hansen a défendu la position selon laquelle toutes les administrations publiques doivent avoir la même vision lorsqu’il s’agit du logement. C'est pourquoi il demande à ce qu’au prochain gouvernement, le ministre du Logement obtienne toutes les compétences pour octroyer les autorisations.

Max Hahn a ensuite considéré le rôle important des communes. Le DP souhaite que dans le cadre du « pacte logement 2.0 », les communes associent à leurs côtés un conseiller au logement que ces dernières soutiendront et encadreront lorsqu'il s'agira pour les communes de construire leurs unités de logement.

Marc Hansen et Max Hahn sont d'accord et unis sur la problématique du logement : celle-ci est comparable à un grand puzzle, qui nécessite d’assembler au préalable beaucoup de petites pièces afin de le résoudre. Max Hahn a ensuite aussi présenté une motion avec plusieurs pistes intéressantes qui ont obtenu une large majorité à la Chambre.