Sie sind hier

Coup d’État au Myanmar – quel impact pour la Coopération luxembourgeoise ?

Questions parlementaires

Alors que le parti de la lauréate du prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi avait gagné les élections, l’armée du Myanmar, par un coup d’État, a pris le contrôle du pays en début février. La dirigeante du gouvernement civil ainsi que des membres de son parti ont été arrêtés. Quelle est la position du Luxembourg face à ces événements ? Comment vont les agents luxembourgeois de coopération qui se trouvent sur place ? Ces développements, auront-ils des impacts sur la coopération luxembourgeoise au Myanmar ? Le député Gusty Graas a posé les questions au ministères respectifs.

Question

Monsieur le Président,

Par la présente, j’ai l’honneur de vous informer que, conformément à l’article 84 de notre Règlement interne, je souhaite poser une question urgente à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes et à Monsieur le Ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire concernant le coup d’État au Myanmar :

« Ce lundi 1er février 2021, l’armée du Myanmar a mené un coup d’État et a mis aux arrêts la chef de-facto du gouvernement civil, la lauréate du prix Nobel Aung San Suu Kyi, ainsi que des membres de son parti National League for Democracy (NLD). 

Le général Min Aung Hlaing, nommé président par intérim, a déclaré l’état d’urgence pour un an en raison d’allégations, selon lesquelles la victoire écrasante de la NLD aux élections législatives de novembre était illégitime.

Dans ce contexte, j’aimerais poser les questions suivantes à Monsieur le Ministre des Affaires étrangères et européennes et à Monsieur le Ministre de la Coopération et de l’Action humanitaire :

  • Quelle est la position du Gouvernement luxembourgeois face à cette évolution ?
  • Quelle est la situation sur les lieux au présent ?
  • Des coopérants luxembourgeois de l’agence LuxDev sont en mission au Myanmar. Est-ce que des mesures de sécurité sont pris pour ces agents ? 
  • Quelles seront les conséquences du coup d’État sur l’aide et la coopération du Luxembourg au Myanmar ? »

Veuillez croire, Monsieur le Président, en l’expression de ma très haute considération.

Gusty GRAAS

Député